Votre biographe se présente

Par défaut

334-P1050921 redParmi les Compagnons Biographes, je suis dénommé le Papillon, ceci pour le caractère imprévisible de mon parcours évoquant la trajectoire d’un lépidoptère. Après la danse, la biologie, l’informatique puis le transport de personnes voici ma 5eme carrière… celle d’auteur de Biographies.

Dans mon parcours certains voient de l’inconstance, d’autres du courage… Les deux ont tort !

Hormis pour la danse qui donna durant mes études des revenus intermittents, et bien peu spectaculaires, j’ai pratiqué les autres métiers durant au minimum 7 ans. Peut-on parler d’inconstance ? Je vous en laisse juge.

Quand au courage, il n’y eut jamais aucune peur à surmonter, donc aucune nécessité à en montrer. A l’inverse, je crois même que continuer un job dont on a plusieurs fois fait le tour, et auquel l’absence de découvertes rend le quotidien ennuyeux est une forme d’abnégation qui touche au courage.

Eh oui ! Dans ma vie, les constantes sont ailleurs que dans mes métiers passés:

  • A l’age de 6 ans je découvrais les mystères insondables du cosmos, en pointant vers le ciel nocturne les jumelles d’un ami de mon père. Aujourd’hui encore je suis invité par mon télescope de 8 pouces à une virée nocturne et étoilée. Ciel bleu le jour … nuit blanche en perspective !
  • A l’age de 8 ans je plongeais dans une passion : La Biologie Marine. J’ai toujours dans ma bibliothèque « Le Monde du Silence » de Cousteau. Merci à lui. Aujourd’hui encore la fascination pour la mer persiste. En 50 ans elle s’est même épanouie dans le monde associatif de la plongée sous-marine et dans presque toutes les mers du monde. Non loin du télescope, mes palmes frétillent toujours…
  • A l’age de 10 ans, après avoir lu pour la troisième fois le Petit Prince, me venait l’envie d’en écrire la suite. Mes essais balbutiants ont été perdus depuis longtemps, mais pas le goût d’écrire. Il y a quelques années un auteur argentin a mené à bien le même projet. Sans que je n’en aie lu une seule ligne, l’annonce de son livre a réveillé en moi cet ancien désir. Retourner sur B612, la planète du Petit Prince, sans l’aide d’un serpent me semblait bien difficile pour mon 1er roman. Alors je me tournai vers une autre fiction basée sur la vie de Jules Verne et de Richard Burton. Je livrerai sans doute ce récit ici… chapitre par chapitre au gré des semaines.

En attendant, c’est en Provence dans les Bouches du Rhône tout près de Marseille, et à 100 mètres de la Méditerranée que je transcrirai, le récit de votre vie.

La multiplicité des vies du Papillon et des domaines que j’ai fréquentés, m’ont ouvert la porte de l’écoute et de la compréhension. Alors venez rompre votre chrysalide et livrer  toutes les couleurs de votre temps ! Nous en ferons ensemble votre Biographie !